librairie jaubert allée louis gardiol 04500 Riez- tel: 04.92.77.84.60

15 juin 2017

chronique : " Les méduses ont-elles sommeil ? " de Louisiane C. Dor chez Gallimard - Folio

9782072714337_1_m

 

présentation de l'éditeur :

«Je me prépare pendant des heures pour les soirées. C'est moi qui serai la plus belle. C'est moi qui aurai le rouge à lèvres le plus rouge et le look le plus soigné. Dans trois heures, c'est aussi moi qui aurai les yeux les plus angoissants et la peau la plus moite. Mais à ce moment-là, je ne me regarderai plus dans le miroir. La beauté sera dans ma tête et l'horreur ne se lira que sur mon visage. Mes cheveux seront sens dessus dessous ; mes cernes et mes pupilles seront charbon. Mon rouge à lèvres se sera éparpillé tout autour de ma bouche à cause des grincements de dents et des mordillements de lèvres que provoque la MDMA. J'ai la peau qui brille de mille feux sous les boules à facettes.»


 

Mon avis :

  Louisiane C.Dor est une auteure que je vais garder là... près de mes yeux, ne rien rater de ses prochains écrits, car à coup

sùr, elle va nous sortir un petit chef-d'oeuvre...

J'adore les premiers romans, il y a cette originalité, cette marque de fabrique , cette fraîcheur qui me fait du bien, loin des 

stéréotypes habituels . 

 " Les méduses ont-elles sommeil ? " est un court  roman et l'auteure va droit au but, sans fard ! Le rythme est très bon et dans 

certains passages j'ai pu ressentir tout le potentiel littéraire de celle-ci.

Le sujet a été déjà mainte fois utilisé mais la façon de l'aborder est ici particulière d'où l'intérêt que j'apporte à ce roman. 

Cocaïne et MDMA , addiction et insouciance, jeunesse et monde adulte, les barrières vont tomber une à une. Une plongée dans 

l'enfer des nuits parisiennes. Ce livre nous met devant le fait accompli; sommes nous bien préparés à tout dérapage de nos

enfants ? La tentation peut-elle être si imparable que cela ? 

Nous faisons corps avec l'héroine ( sans jeux de mots !) , l'immersion est totale...attention ça déménage !  Sexe, drogue

et rock 'n' roll. Personne n'est infaillible ! Le jeu est grisant, la descente périlleuse.

Roman ultra direct dans  un style bien marqué et prometteur, Louisiane C.Dor dont on peut aisément imaginer une part d'autobio

dans son texte, elle réussit une entrée fracassante dans le milieu littéraire....vivement le prochain 

 


13 mai 2017

Chronique : " Les vivants au prix des morts " de René Frégni chez Gallimard

product_9782072732829_195x320Présentation de l'éditeur :

Lorsque le douzième coup de midi tombe du clocher des Accoules, un peu plus bas, sur les quais du Vieux-Port, les poissonnières se mettent à crier : «Les vivants au prix des morts!» Et chaque touriste se demande s'il s'agit du poisson ou de tous ces hommes abattus sur un trottoir, sous l'aveuglante lumière de Marseille... À Marseille, René n'y va plus que rarement. Il préfère marcher dans les collines de l'arrière-pays, profiter de la lumière miraculeuse de sa Provence et de la douceur d'Isabelle. Il va toutefois être contraint de retrouver la ville pour rendre service à Kader, un encombrant revenant. Kader qu'il a connu lorsqu'il animait des ateliers d'écriture à la prison des Baumettes, belle gueule de voyou, spécialiste de l'évasion. Kader, qu'il voit débarquer un jour à Manosque traqué par toutes les polices, en quête d'une planque, bien avant la fin prévue de sa longue peine. Dès lors, il est à craindre que le prix des vivants soit fortement revu à la baisse... Commence un face-à-face entre le silence de l'écriture et celui des quartiers d'isolement, entre la petite musique des mots et le fracas des balles. Au fil de l'intrigue haletante, René Frégni entraîne le lecteur de surprise en surprise, tout en célébrant de son écriture brutale et sensuelle la puissance de la nature et la beauté des femmes.


 

Mon avis :

     René Frégni mélange les genres et nous gratifie d'un panel de sensations...un essaim d'émotions !

Comme sur un agenda, l'auteur écrit sur son cahier rouge jour après jour. La poésie, la beauté des mots qui en découlent

nous submergent comme par magie,  René fait couler son encre entre les lignes tout en observant le monde qui l'entoure. Un oiseau 

venant picorer au bord de sa fenêtre, son amour, Isabelle ,se préparant pour aller à l'école,  tout  inspire l'auteur pour

notre plus grand plaisir. Les journées se succèdent dans des envolées littéraires somptueuses.

Puis un homme, Kader,  va bousculer ces moments de quiétude, un fantôme surgit du passé de René.

Le roman change complètement d'ambiance, un polar prend place, c'est radical et diablement efficace. 

L'homme est mis en avant, avec ses faiblesses et ses parts d'ombre, ses doutes et ses peurs... Comprendre l'autre et 

l'aimer quoi qu'il arrive et ne pas juger trop vite. 

Nous avons peur pour René, il devient une partie intégrante de notre lecture et réussit la prouesse de nous rendre 

Kader attachant, l'équation est idéale et au combien périlleuse ! 

La nature est ,à elle seule, un personnage , elle change le visage des hommes de sa clarté le long de beaux sentiers provençaux. 

Mais la pression monte crescendo, l'angoisse remplit l'espace et le dénouement mystérieux. Que va nous réserver l'auteur ?

L'épilogue est particulièrement réussit, il va surprendre le lecteur et l'émouvoir. L'auteur n'est pas tombé dans la 

facilité, il a particulièrement soigné ses dernières pages, du grand art !

Un coup de coeur, une pure merveille .

 

 

 

Posté par librairie jauber à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 avril 2017

Chronique : " Ragdoll " de Daniel Cole, chez Robert Laffont - La Bete Noire

9782221197721_1_m

Présentation de l'éditeur :

Votre nom figure sur la liste du tueur. La date de votre mort aussi... Un « cadavre » recomposé à partir de six victimes démembrées et assemblées par des points de suture a été découvert par la police. La presse l'a aussitôt baptisé Ragdoll, la poupée de chiffon. Tout juste réintégré à la Metropolitan Police de Londres, l'inspecteur « Wolf » Fawkes dirige l'enquête sur cette effroyable affaire, assisté par son ancienne coéquipière, l'inspecteur Baxter. Chaque minute compte, d'autant que le tueur s'amuse à narguer les forces de l'ordre : il a diffusé une liste de six personnes, assortie des dates auxquelles il a prévu de les assassiner. Le dernier nom est celui de Wolf. Coup d'essai, coup de maître pour ce thriller déjà vendu dans plus de 35 pays avant parution et en cours d'adaptation pour une série TV. « À vous couper le souffle ! Si vous avez aimé Seven, vous adorerez Ragdoll. » M. J. Arlidge, auteur d'Am Stram Gram.


 

Mon avis :

   Si vous êtes comme moi, fan des films " Seven " ,  " le silence des agneaux " !! Si les thrillers dont l'enquêteur principal sort de

l'ordinaire, s'il est doué tout en étant très ambigu voir déstabilisé psychologiquement, vous intéressent ....il ne vous reste plus

qu'une chose à faire, vous  ruer sur ce bijou " Ragdoll "....tout simplement !

La grosses marque de fabrique de ce thriller sont ses personnages. Particulièrement bien trouvés, ils s'intègrent parfaitement à

l'intrigue. Ils sont attachants et assez différents les uns des autres.

L'intrigue est un régal : ce corps recomposé de six autres personnes... Puis cette liste de noms, six , avec leurs dates de mort dont

le dernier est l'enquêteur " Wolf ".

L'équipe de flics va avoir les pires difficultés à cerner cette folie. J'ai beaucoup aimé " Edmunds" , le bleu de la bande, un cerveau

bien rempli, il devient complètement obsédé par cette affaire. Il y a aussi Baxter qu'on imagine être une belle femme, elle fonce

n'hésite pas un seul instant, c'est une passionnée...un coeur écorché .

Wolf, alors lui , va falloir le suivre le monstre, il est bien massacré du cerveau, un peu barje, un peu dépressif, mais...que c'est bon

de le suivre dans cette affaire.

Les chapitres vont s'enchaîner, la tension va  montée d'un cran petit à petit,  jusqu'à atteindre son paroxysme.

Je ne vous en dit pas plus, pas la peine....un coup de coeur total

Pour les Fans de thrilllers, tout simplement indispensable

 

5% de remise sur ce roman pour toute commande passée sur le blog ( retiré sur place à la librairie jaubert 04500 riez

 

 

 

Posté par librairie jauber à 11:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Chronique : " Dompteur d'anges " de Claire Favan chez Robert Laffont - La Bete Noire

 

9782221197349_1_m

Présentation de l'éditeur :

On ne choisit pas sa famille. Encore moins celle de son ravisseur... Condamné pour un meurtre qu'il n'a pas commis, Max Ender a été jeté en pâture à ses codétenus par ceux-là mêmes censés assurer l'ordre et la discipline au sein de la prison. Lorsqu'il est reconnu innocent et libéré, ce n'est plus le même homme. Il n'a désormais plus qu'une seule idée en tête : se venger de cette société qu'il hait par-dessus tout. Pour frapper ses bourreaux au coeur, il va enlever leurs enfants et, méthodiquement, au fil des ans, faire de ces petits anges des bêtes féroces avant de les envoyer punir ses tortionnaires à sa place. Tout se déroulera selon ses plans jusqu'à ce qu'une de ses créatures lui échappe et disparaisse dans la nature...


 

Mon avis :

  Incroyable comme Claire Favan arrive à nous surprendre à chacun de ses romans. Une bombe ce thriller !! j'ai pris un malin

plaisir, au fil de ma lecture, à voir comment l'auteur allait bousculer son histoire, comme toujours la surprise est arrivée à point

nommée...

Au début, l'ambiance est assez noire, on sent la catastrophe arrivée, l'émotion est bien présente.  Puis, nous suivons Max dans ce

milieu carcéral et là encore changement d'ambiance, de mots. Sujet délicat et des plus rudes, Claire Favan nous fait réagir sur

ce problème de société : Nous mettons des monstres ( ou des innocents ! ) en prisons  et nous les relâchons encore plus féroces,

plus haineux. Plusieurs passages sont difficiles mais comme toujours nécessaires à l'intrigue.

Puis, encore une autre ambiance, la libération de Max... et là, boum !! encore une claque !! Non, je ne vous dirais rien , pas fou le

libraire ! mais sachez que l'imagination de l'auteur va vous surprendre.

Puis.. eh oui, encore une dernière partie ! 

Encore une claque ! la vengeance, la fuite, la manipulation...j'ai tout aimé dans ces  100 dernières pages.

Après " Serre-moi fort " ( clic sur le titre pour voir ma chronique ) que je vous avais auparavant conseillé , voici " Dompteur d'anges"

son nouveau thriller, tout aussi bon sinon encore meilleur !

Coup de coeur !!!!!

5% de remise sur ce roman pour toute commande passée sur le blog ( retiré sur place à la librairie jaubert 04500 riez )

 

 

 

 

Posté par librairie jauber à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31 mars 2017

Chronique : " Passé simple " d'olivier Descosse chez Pygmalion

9782081242982_1_m

 

Présentation de l'éditeur :

Je lis. Mon cerveau n'imprime rien. Je te quitte. C'est tout ce que je comprends. Ma tête retombe en arrière. Mes mains serrent le papier. La chambre tangue. » Deux ruptures, la même peine. Le vide abyssal de la séparation, la douleur, la colère... Comment se reconstruire ? Comment tourner la page. L'espoir est toujours présent de la voir revenir, changer d'avis... Mais est-ce une histoire pour protéger son enfant ou se protéger soi-même ? L'abandonneur devient l'abandonné, et creuse au fond de lui pour comprendre son passé afin d'envisager un avenir. Un schéma se profile. Ces deux événements ne sont qu'une seule histoire. Toujours reproduire les mêmes erreurs... avant de finalement trouver le bonheur.


 

Mon avis :

  Changement de genre, changement de style...un virage à 90°.

L'auteur nous montre l'étendue de son talent avec réussite.

Les ravages d'un amour destructeur sont les thèmes de cette histoire, mais pas que...

" passé simple " est un roman qui va vous toucher tout d'abord par sa sensibilité, sa sensualité,  bouleversant de voir

 comment Olivier Descosse arrive à rendre cette femme si désirable, si vertueuse.

C'est l'histoire d'un homme, Vincent,  le coeur ravagé, pris au piège de ses désirs, des ses choix. Une fuite hors du continent, comme 

un vaccin, pour guérir les plaies de son couple. Son métier, psy...

Les questions vont s'entrechoquer dans sa tête, les déchirements sont tels qu'ils vont le destabiliser petit à petit . Le passé va ressurgir,

les fantômes  réapparaîtrent.

Famille, amis,enfant.. tout peut former un lien, une trace, un chemin de vie, comprendre son " Passé "pour mieux s'aimer.

Des passages vont être très émouvants, d'autres déchirants de cruauté.

Un voyage parmi la haine et l'amour, la vengeance et la passion.

Une rencontre, un regard et tout peu basculer

Un roman chargé d'émotion et de sensibilité dans une destruction amoureuse et sentimentale..

UN style magnifique, des passages de hautes volées, tout ceux qui connaissaient l'auteur par ses thrillers, vont être, plus

que surpris  !!! COUP DE COEUR

 

 

Posté par librairie jauber à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,