librairie jaubert allée louis gardiol 04500 Riez- tel: 04.92.77.84.60

04 janvier 2017

Chronique : " Elle était ma première terre " de Soumya Ammar Khodja chez Parole éditions

 

 

COUV-ELLE-ETAIT-MA-PREMIERE-TERRE

Présentation de l'éditeur :

« Je vis sans elle. Son Dieu était compréhensif et ne lui tenait pas rigueur de ses infidélités et de ses libertés. Soucieuse de ses enfants et du monde, elle lui demandait d’intercéder, de donner un coup de pouce, de faire descendre sur cette terre violente et inapaisée un peu de sa rahma, de sa miséricorde.
Je suis née dans sa chair. Elle était ma première terre, mon seul pays natal. »
Soumya Ammar Khodja évoque dans un texte sobre et pudique la disparition de la mère. Au-delà de sa résonance intime, cet événement renvoie à des interrogations communes et spécifiques : la prime origine, le lien singulier entre une mère et une fille, la solitude, le déni de la douleur en milieu hospitalier, le statut de la vie et de la mort, la force de l’amour, le manque de l’être à jamais absent et, en notes à peine appuyées, l’exil et la distance…


Mon avis :

    " Elle était ma première terre " est une pure merveille !!

Sur un sujet  délicat, la perte de sa maman, l'auteure nous fait vivre les derniers instants de celle-ci.

Impressionnant comme Soumya Ammar Khodja arrive à nous capter en si peu de pages.  

Par de simples mots, forts et poétiques,  chargés en émotion, des mots lourds de sens qui nous élèvent et nous poussent à la réflexion.

Cette relation mère-fille, ces secrets, ces non-dits, ces douleurs, ces joies, il suffit juste d'un regard

pour comprendre, juste d'un regard...

 La maladie est là, cruelle et injuste. Elle nous rend impuissant. 

L'amour est le noyau central du roman, il nous tient par la main, les yeux humides nous attendons l'inivitable  dénouement .

Un grand moment le lecture, à lire et à re-lire..

 

 


14 décembre 2016

Dédicace de Claire Strauss à la librairie Jaubert : Samedi 17 décembre de 9h00 à 12h00

 

               Dédicace

          Claire Strauss

        librairie Jaubert

   Samedi 17 décembre

        de 9h00 à 12h00

9791093510583_1_m9791093510330_1_m

Posté par librairie jauber à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Chronique : " Le chêne de Lola " de Claire strauss chez les éditions Langlois Cecile

9791093510583_1_m

 

Présentation de l'éditeur :

Sous influences du vent méridional de la Haute-Provence, ce roman du terroir montagnard s'illustre de manisfestations oniriques et fantastiques, L'enfance de Lola est engluée entre la présence morbide d'un père qu'elle n'a pas connu et la pesante dépression d'une mère incapable de tendresse, Son apaisement et son envol, elle les devra à un ruisseau vivifiant, à l'ombre d'un arbre séculaire, et à des rencontres bienfaisantes, Elle choisit une vie simple en pleine nature. Autour d'elle gravitent des personnages à caractères robustes. Les bergers affrontent les partisans du retour du loup, les défenseurs du patrimoine naturel et de la biodiversité s'opposent aux promoteurs.


 

Une claque... les premières pages sont énormes !! 

Le ton est donné, sur les bords d'une autoroute, les minutes vont devenir des heures. 

Un accouchement dans la souffrance, un couple au bord du vide, un enfant qui demande à vivre. L'auteur donne la parole

à cet enfant encore dans le ventre. C'est très efficace, ça rajoute de l'originalité, une tension ultime qui arrive à son apogée.

Le lecteur est pris a parti, que pouvons nous penser d'une telle situation, bingo encore une fois !

Puis nous allons découvrir la vie de Lola, ses amis, ses amours, ses peurs. 

Plusieurs sujets sont traités, la relation mère-fille, l'amitié, l'écologie, l'agriculture, le monde de l'élevage, la montagne et ses sentiers,

ses cours d'eau, l'auteur nous montre le décalage qu'il existe dans notre société.

Un roman touchant qui marquera les lecteurs.

 

Chronique : " Sur les pas de Jesse " de Claire Strauss éditions Langlois Cecile

9791093510330_1_m

 

Présentation de l'éditeur :

Ce livre offre un récit fort et bouleversant sur la vie de « zonarde », avec des personnages profondément marqués par une histoire personnelle douloureuse et tumultueuse. C'est une ode à la liberté, au respect de l'autre dans sa différence et ses choix de vie.


 

Mon avis :

  " Sur les pas de Jesse " est un beau premier roman, une ode à la liberté qui a le mérite de décrire et de pointer du doigt la vie

des sans-abris.

 C'est un  texte fort, les mots ne sont pas cachés, étouffés;  les personnages ne font pas semblant, ils suivent leurs routes, 

leurs apprentissages de cette dure vie.

C'est l'histoire de deux filles rentrant à coups de pieds dans le monde des adultes. L'une Sophie, lycéenne, qui se 

cherche, isolée des autres, incomprise des siens. Puis, Jesse, qui vit à cent pourcent sa soif de liberté, vagabonde se suffisant de 

peu.

Le destin va les rapprocher, les unir dans leurs périples pour le meilleur et pour le ...

Pourquoi ne pourrions pas nous affranchir de tout ce que la société nous impose ? Pourquoi ne pas dire " merde " à ses 

obligations ?

Prendre un sac à dos et tourner la page, simplement.

Un roman bouleversant , à lire...

 

 

 

 

Posté par librairie jauber à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 août 2016

Chronique : " Une forêt obscure " de Fabio M.Mitchelli chez Robert laffont " la bête noire "

9782221188729

Présentation de l'éditeur :

Un thriller psychologique choral, librement inspiré de l'escalade criminelle du tristement célèbre Luka Rocco Magnotta et du meurtre prémédité qu'il a commis en 2012, sur la personne de Lin Jun, un jeune étudiant chinois installé à Montréal, ainsi que des crimes effroyables du tueur en série Robert Christian Hansen qui a violé et assassiné dix-sept femmes dans les environs d'Anchorage, entre 1971 et 1983.
Lorsqu'en mai 2010 le corps d'une adolescente de Juneau, en Alaska, est retrouvé aux abords de la légendaire forêt de Tongass, le capitaine de police Jake Nelson ne peut imaginer qu'il s'agit de celui de sa fille.
Deux ans plus tard, à Montréal, Luka Ricci torture des animaux et diffuse les images sur le Web. Porté par sa folie, il franchit alors une étape et assassine son amant à coups de pic à glace. Louise Beaulieu, une jeune enquêtrice borderline accro au poker, est en charge de l'affaire. Mais elle est loin de se douter qu'elle va devenir le pion d'un jeu d'échecs, manipulé par le tueur en série Daniel Singleton du fond de sa cellule.
En parallèle, à Juneau, deux jeunes filles sont découvertes en état de choc, comme pétrifiées, au bord de la route qui longe la forêt de Tongass. Sous les ordres de Jake Nelson, le lieutenant Carrie Callan prend en main le dossier et va très vite réaliser que certains secrets doivent rester enfouis à jamais. Les deux affaires finiront par se rejoindre, menant Louise et Carrie sur une seule et même piste : une terrifiante affaire de moeurs avec prostitution, pédophilie, tortures et séquestrations.


 

Mon avis :

 C'est toujours très intéressant de suivre un auteur depuis ses débuts et de le voir atteindre le  sommet du thriller Français.

Fabio Mitchelli vient tout simplement de sceller les fondations d'une grande carrière.

Oui, il avait, déjà,  la reconnaissance de nombreux libraires, dont moi, de blogueurs et lecteurs et amateurs du genre avec

"la compassion du diable ".

Reconnaissance aussi du monde de l'édition, car pour ce nouveau roman, les éditions Robert Laffont de la collection " la bête noire"

l'enrolaient pour de nouvelles aventures.

Bref, la sortie d' "une forêt obscure" repoussée plusieurs fois de suite avait attisé  ma curiosité de lecteur  de thriller.

Et puis voilà, je viens de le terminer et c'est une grande réussite !!

Ma lecture est passée par de différent stades.

Surpris, par ses premières pages où un grand nombre de personnages se succèdent. Tous sont marqués par la vie, pas un n'est

épargné ! Dur, peut-être un peu trop et j'ai eu  peur de caricatures trop prononcées. Mais l'auteur a su peser cela avec soin, juste

ce qu'il faut pour attiser l'engouement, l'appétit  avec son intrigue.

Comme pour " la compassion du diable ", Fabio Mitchelli intègre dans son thriller des serial killers qui ont existé. Ici, c'est Robert

Christian Hansen ( daniel Singleton ) et Luka Rocco Magnotta.

Je trouve que ça apporte d'avantage au récit, ça crédibilise des actes et pointe, ainsi du doigt la monstruosité de tel personnages.

Essayer de les déchiffrer et creuser leurs part d'ombres, l'auteur les soumet à sont histoire pour en faire  des éléments

essentiel, indisociable au fil conducteur de son roman.

Autre personnage, la forêt, cette maudite forêt, sombre et mystérieuse,  ce lieu ne va pas vous lâcher, ni vous épargner. Des jeunes

femmes dans des états de commotions très violentes vont être retrouvées, , sans qu'elles ne puissent dire les raisons de leurs états !

Aucun mot ne sort pour expliquer leurs situations, l'inquiétude grandit au sein de l'équipe d'enquêteurs.

Le pied, j'ai alors pris un plaisir de lecteur à la naissance de deux personnages auquel j'ai tout de suite ressenti de l'attachement :

Le lieutenant Carrie gallan et l'enquêtrice Louise beaulieu !!! ça c'est des personnages !!

Je n'ai eu qu'une envie les retrouver au plus vite. Elles apportent la touche qui rend un roman inoubliable, de la sensibilité, du

mystère, de l'émotion, et aussi un peu de folie...

Les chapitres défilent à une vitesse incroyable, la tension monte crescendo, les révélations arrivent  à points nommés... et que dire de

ses dernières phrases  qui assomment le lecteur !

On se rend compte à certain passage, de l'influence qu'a l'auteur sur un grand "roman", celui du " le silence des agneaux".

je partage complètement cette passion, je suis moi même un fan du maître Thomas harris. Cela n'est nullement gênant car l'auteur

le signale et s'en délecte de le nommer, chapeau bas.

"Une forêt obscure " se lit d'une traite, l'immertion est inévitable

C'est le  thriller de la rentrée à ne rater sous aucun prétexte, c'est addictif et très bien construit. Fabio mitchelli a encore

franchi un cap avec cette histoire hors norme qui ravira les fans du genre.

Sortie le 15 Septembre .