les apparences                                                                          

« À quoi penses-tu ? Comment te sens-tu ? Qui es-tu ? Que nous sommes-nous fait l'un à l'autre ? Qu'est-ce qui nous attend ? Autant de questions qui, je suppose, surplombent tous les mariages, tels des nuages menaçants. » Amy, une jolie jeune femme au foyer, et son mari Nick, propriétaire d'un bar, forment, selon toutes apparences, un couple idéal. Ils ont quitté New York deux ans plus tôt pour emménager dans la petite ville des bords du Mississipi où Nick a grandi. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, en rentrant du travail, Charlie découvre dans leur maison un chaos indescriptible : meubles renversés, cadres aux murs brisés, et aucune trace de sa femme. Quelque chose de grave est arrivée. Après qu'il a appelé les forces de l'ordre pour signaler la disparition d'Amy, la situation prend une tournure inattendue. Chaque petit secret, lâcheté, trahison quotidienne de la vie d'un couple commence en effet à prendre, sous les yeux impitoyables de la police, une importance inattendue et Nick ne tarde pas à devenir un suspect idéal. Alors qu'il essaie désespérément, de son côté, de retrouver Amy, il découvre qu'elle aussi cachait beaucoup de choses à son conjoint, certaines sans gravité et d'autres plus inquiétantes. Si leur mariage n'était pas aussi parfait qu'il le paraissait, Nick est néanmoins encore loin de se douter à quel point leur couple soi-disant idéal n'était qu'une illusion. Considérée par une critique unanime comme l'une des voix les plus originales du thriller contemporain, Gillian Flynn dissèque ici d'une main de maître la vie conjugale et ses vicissitudes et nous offre une symphonie paranoïaque aux retournements multiples, dans un style viscéral dont l'intensité suscite une angoisse quasi inédite dans le monde du thriller.

 "Les apparences" A paraître le 16 Août 2012

J'ai passé un excellent moment avec "les apparences", différent de ses précédents romans ( sauf les alternances de dates et de personnages entre les chapitres, dans le style "les lieux sombres") Gillian Flynn m'a impressionné par sa faculté à nous embarquer, manipuler jusqu'au bout du roman.
Une manipulation poussée à son paroxysme, la réalité sera (certainement!) faussée, chaque rebondissement scrupuleusement interprété avec génie. Il n'y a pas à dire, l'auteur nous pousse à accuser chaque personnage les uns après les autres. Exercer un contrôle sur vous, identique à son histoire... amener l'autre à faire des choses pour vous... c'est diaboliquement efficace. Je ne vais pas vous parler du contenu de ce roman, ce serait un scandale, voire inhumain de vous gâcher la moindre surprise. Si le livre commence lentement, le tempo va y aller crescendo . Des questions vous allez vous en poser, croyez-moi... Un régal

 

(à lire « les lieux sombres » un coup de coeur de la librairie et aussi « sur ma peau » excellent!!)