je suis sa fille

Présentation :

 

« – Hugo, si on racontait notre histoire, on dirait quoi ?
– Faudrait d’abord parler de ton père, Joan. Ce mec qui t’a élevée sur fond de hard rock et westerns. Et puis de ce que le Grand Capital l’a poussé à faire – braquage foiré et hosto entre vie et la mort.
– Oui, et ensuite… de ce que j’ai décidé de faire. Tuer le grand patron.
– Avec ton meilleur ami pour compagnon de voyage. Aller simple Pontoise-Nice sur la Nationale 7, à bord d’une Ford mythique. Une arme, terrifiante, dans la boîte à gants.
– On raconterait ça : notre road-trip aux couleurs de cette vie bizarre, la France du JT, l’aventure, la vraie, l’amour qui débarque sans frapper.
– Hey Joan, n’ayons l’air de rien, et vivons ! »

- Le road-movie drôle et émouvant de deux ados révoltés : « culte et générationnel » !


 

Mon avis :

 J'apprécie les romans dont l'émotion vient en grandissant au fil des pages. Avec celui-ci j'ai eu un déclic, curieusement ce n'est qu'après la moitié que j'ai commencer à en prendre conscience, j'avais dans les mains un petit bijou dédié aux adolescents...

Au début je trouvais les passages trop engagés, trop idéaliste et puis tout simplement j'avais du mal à entrer dans ce monde là, d'ados révoltés (bien que justifié!!).

Ensuite, vers le milieu, la révélation, l'émotion ainsi que l'humour ont pris le pas, en donnant que plus d'ampleur à la situation, au but recherché par l'auteur. Là, je dis bravo Mr Minville, vous avez fait chavirer mon coeur d'adulte!!

Le routier "Michel", petit rôle , mais sans dec...le pied total,le passage est délirant..

Autres personnages Mr Prijent peut résumer à lui tout seul ce roman, avec des mots simples, aller droit aux choses fondamentales et les assumer.

Donc je vous conseille ce roman qui va plus directement à un lectorat d'ados, mais pour tout vous dire, je dois être un grand ado, moi aussi, puisque j'ai plus qu'aimé !!!