le reveil du coeur

Présentation :

Quand le Vieux accepte d'assurer la garde de son petit-fils Malo durant tout le mois d'août, ce n'est pas de gaieté de coeur. Il faut dire qu'entre le misanthrope solitaire et l'enfant de six ans, il n'y a pas seulement un fossé de sept décennies, il y a un gouffre, des siècles, un univers entier. Et pourtant... Ces deux-là vont s'apprivoiser, mais aussi se reconnaître l'un dans l'autre, dans une tendresse réciproque et un caractère affirmé qui fait fi des années. D'un côté, un vieil homme se prenant au jeu, ouvrant les yeux de son petit-fils sur ce que les enfants, tout à leurs écrans, ne voient plus ... la nature, les animaux, les saisons. De l'autre, un gamin ouvrant l'esprit et l'âme du grand-père aux évolutions du monde. Grinçant, voire drôlement caustique quand il se place du point de vue du Vieux, émouvant et touchant quand il est vécu à hauteur d'enfant, ce roman aborde moins le conflit des générations que celui des époques : à quelle aune juger le monde où nous vivons ? Celle de l'histoire ou celle de notre histoire ? L'époque présente n'est-elle pas la plus enviable, puisque c'est celle que nous vivons ?


 

Mon avis :

 Voici un roman très émouvant et très drôle à la fois, il va droit au coeur, touché je l'ai été de la première à la dernière page.

Conflits de générations et de points de vues, c'est un feu d'artifice sur notre société. Un régal de lecture, que du bonheur !!

Ce livre est divisé en deux parties bien distinctes. Pour la première, c'est Jean qui nous fait découvrir son monde. Sa vie de couple, son travail

ainsi que son Papa, tout est décrit avec un ton non dénué d'humour caustique. Puis vient la deuxième partie avec " Le vieux " (le papa de

Jean ) , pas à dire, ça c'est du personnage !! Un côté réac, bien saignant, doté d'un humour irrésistible et des idées collées aux années 50, 60 ,

qui en font non pas une caricature, mais un Papy attachant qui nous pousse à réfléchir sur notre façon de vivre au quotidien. Bon d'accord,

parfois, souvent, il exagère un peu le bougre ! Mais il faut l'avouer, après réflexion il m'a souvent convaincu !

Et puis il y a Malo ( le fils de Jean), un petit bout de choux adorable ( il a de qui tirer !) qui va se retrouver tout le mois d'Août chez son " Grand-

Paria ". Oui vous avez bien lu....son " Grand-Paria " ( vous avez qu'a le lire vous comprendrez !!!)

Des souvenirs, des odeurs, l'auteur nous inflige une belle punition, celle de nous rappeler, les doux moments passés avec nos Grand-Parents.

Bref, vous l'avez compris , j'ai A-D-O-R-E cette histoire qui m'a rempli le coeur de joie et d'émotions ..