9782849213032_1_m

Présentation :

Vous pensiez avoir tout lu sur l’adultère ? Eh bien, détrompez-vous ! Et surtout prenez garde car, si les personnages de ces nouvelles se mentent sans relâche, il se pourrait bien que l’auteure ne soit pas, elle non plus, tout à fait honnête avec vous…

Que trouve-t-on dans ces nouvelles ? Des grains de sel, de sable et de folie, des obsessions lubriques et des personnages guidés par leurs désirs ou rongés de regrets. Tous ne survivront pas et les rescapés qui n’auront pas su s’accrocher au bonheur seront condamnés à errer dans ces pages, d’une nouvelle à l’autre sans jamais trouver leur véritable raison d’être.

 

Sept façons d’envisager l’adultère à travers différents regards comme celui d’un enfant témoin de l’échec de la relation de ses parents, d’un défunt observant la réussite de son épouse toujours en vie, d’un fou follement épris de son infirmière, ou d’un jeune navigateur qui par une nuit tranquille et tiède fait la rencontre d’étranges créatures marines…


 Mon avis :

 Un recueil de nouvelles, qui forme un ensemble cohérent donnant l'impression qu'il aurait plutôt accouché d'un grand roman noir .

L'adultère, sujet central, qui hante toutes les pages et fait ressentir ce poids, cette noirceur, qui peut en découdre.

L'auteur captive le lecteur des la première nouvelle. Elle a su mettre un fil conducteur qui va interpeller et intriguer, pousser la lecture

avec envie car les personnages vont s'entrechoquer.

Là, est le point fort de ces nouvelles, dans le dénouement de certaines des cohérences vont voir le jour. J'ai tout de suite

ressenti l'importance de chaque mot, de chaque geste et acte. Sur un sujet aussi difficile la tâche était ardue et je pense que l'auteur

nous livre un recueil des plus intimiste, la souffrance peut accoucher dans des écrits.

Deux nouvelles m'ont particulièrement marqués, elles auraient put être un roman à elles seules ! 

J'ai ressenti, par moment, une ambiance à la Karine Giebel, c'est vous dire le bien que je pense de ce livre. C'est le premier opus de cet

auteur et j'ai bien envi de la pousser dans le sens qu'elle a choisi car c'est parfait, poignant à souhait, on n'en ressort pas indemne.

La lecture est souvent comme ça, les livres qui restent en mémoire, plusieurs jours après les avoir terminés, sont ceux qui sont voués à de 

belles réussites....

Un roman et "nouvelles" chocs qui marqueront les esprits...