9782848932132_1_m

Présentation :

Axl et Beatrice vivent un amour constant qui a résisté aux années. Ils décident de faire un voyage pour rejoindre leur fils, parti depuis longtemps. De nombreux obstacles se dressent sur leur chemin, parfois étranges, parfois terrifiants, et mettent leur amour à l'épreuve. Leur parcours est une métaphore de nos vies à tous. Dix ans après Auprès de moi toujours, Kazuo Ishiguro revisite, dans Le Géant enfoui, les thèmes shakespeariens qui traversent son oeuvre : la mémoire et l'oubli, la confiance et la haine, la vengeance et la justice. L'histoire d'Axl et Beatrice, une allégorie du monde moderne, est d'ores et déjà un monument de la littérature.


 

Mon avis :

Un style remarquable, beaucoup de tact, une fresque mêlant le fantastique et l'imaginaire.

J'ai trouvé la couverture particulièrement réussie, elle est pourtant simple mais certainement pas dénuée d'intérêt. C'est le premier

roman que je lis de cet auteur, j'avais vu ici ou là d'excellentes critiques sur ses précédents romans et ma curiosité s'en était trouvée

titillée.

Le point fort est le style, littéraire je l'avoue, mais fluide, assez accessible aux premiers abords. L'ambiance tient là aussi une grande

place et il faut dès les premières lignes adhérer à celle-ci, sous peine de passer complètement à coté.

Des créatures, des monstres, des croyances obscures vont se succéder le long de cette histoire. Ce couple, en quête de vérité, va t'il

trouver la paix ? leurs voyages passent de la réalité aux rêves en un chapitre et le doute va en grandissant. Notre imaginaire est

piqué au vif.

Cet auteur est toujours dans la bienveillance avec ce couple, il leur veut du bien, le savoir vivre japonnais-anglais de l'auteur est

impressionnant.

Je ne suis en général pas trop friand de ce genre de littérature, les chevaliers, le fantastique n'ai pas trop ma tasse de thé. Mais, ici,

j'ai quand même pris du plaisir à la lecture et cela revient certainement au talent de cet auteur.