9782265114524

Présentation :

Le 12 septembre 1993, dans la petite commune italienne de P., Gloria Prats quitte son amie Elena pour un rendez-vous furtif. Elle franchit le perron de l’église de la Miséricorde.

Mais les minutes deviennent des heures, et Gloria ne ressort pas. Une fugue ? Un enlèvement ? Pire encore ?

Tous les regards se tournent vers Damiano, étrange jeune homme aux déviances notoires, connu pour collectionner les mèches de cheveux des jeunes filles...

Une enquête s’ouvre, sans corps, sans explication. Dans la petite communauté municipale, la colère et l’indignation grondent. L’ombre des magistrats menace.

Chaque pierre se met bientôt à vibrer du silence de la disparue. L’histoire retiendra que ce 12 septembre 1993, à P., les minutes sont devenues des heures. Et le temps, un bourreau.


Mon avis :

 Avec  " Prendre Gloria ",  Marie Neuser confirme tout le talent que l'on pouvait penser d'elle. L'auteur réussie, haut la main,

ce difficile exercice de nous tenir en haleine durant deux tomes, le long d'une enquête ou l'on connaît d'avance le coupable,

chapeau l'artiste !!!

Le premier tome s'intitulait " Prendre lily " ( "clic" sur le titre pour voir ma chronique) , voici donc le deuxième volume qui

paradoxalement traite de la naissance du monstre. Un retour dans le passé qui tient toutes ses promesses et rend ce diptyque

encore plus passionnant et plus solide, gagnant en crédibilité.

Plusieurs sujets sont ici employés : de l'enfance à l'adolescence, de la politique à la corruption, de l'amour à la haine , de la

justice d'un pays à un autre, de la religion......

C'est un véritable page-turner, mais n'allez pas croire que l'auteur tombe dans le cliché du best-seller facile où le style

est simple et les rebondissements un peu téléphonés ( pour ceux qui en ont l'habitude !) . Non, pas du tout, Marie Neuser

a une très belle plume, certains passages sont chargés d'émotions, d'interpellations. Oui, car là est la grande force de Marie

Neuser, nous faire réagir sur un fait dramatique de notre société, tout en restant humble "masquant" son avis personnel. Elle

pose la question, les cartes sont sur la table.

On en vient presque a être totalement interloqué devant tant de ratés dans l'enquête. Pire, d'une certaine façon, tous

les protagonistes ont fauté à un moment ou  un autre.  

Vous pouvez lire " prendre Gloria" sans en avoir lu " Prendre Lily" , là encore,  l'auteur  a su bien manier son stylo pour les 

rendre " séparables". Mais....je ne doute pas un instant que vous allez avoir envie de les lire tous les deux, non ? 

 Voici, un roman noir très bien écrit, sur un sujet qui va vous bouleverser signé par une grande dame du roman noir

français.....MARIE- NEUSER