9782714459633

Présentation de l'éditeur :

« Le temps de l'impunité est révolu. Le temps des souffrances est venu. »

Elle ne m'aimait pas.
Pourtant, je suis là aujourd'hui. Debout face au cercueil premier prix sur lequel j'ai posé une couronne de fleurs commandée sur internet.
Car moi, j'ai voulu l'aimer. De toutes mes forces.
De force.
Mais on n'aime pas ainsi.
Que m'a-t-elle donné ?
Un prénom, un toit et deux repas par jour.
Je ne garderai rien, c'est décidé. A part le livret de famille qui me rappelle que j'ai vu le jour un 15 mai.
De mère indigne.
Et de père inconnu.

Lorsque j'arrive devant la porte de mon ancienne chambre, ma main hésite à tourner la poignée. Je respire longuement avant d'entrer.
En allumant la lumière, je reste bouche bée.
Pièce vide, tout a disparu.
Il ne reste qu'un tabouret au centre de la pièce. J'essuie mes larmes, je m'approche.
Sur le tabouret, une enveloppe. Sur l'enveloppe, mon prénom écrit en lettres capitales.
Deux feuilles. Ecrites il y a trois mois. Son testament, ses dernières volontés.
Je voulais savoir.
Maintenant, je sais.
Et ma douleur n'a plus aucune limite.

La haine.
Voilà l'héritage qu'elle me laisse


 

Mon avis :

 "De force" est le thriller qu'il faut absolument lire, une pépite machiavélique qui restera longtemps en mémoire.

Quel premier chapitre ! Il diffère dans le style de ce qui va suivre. Il  met le lecteur dans un état d'incompréhension et d'émotion,

abandonné à son sort et avide de connaître la suite.

Thrilller particulièrement marquant car il ne laisse pas un moment de répit à son lecteur, je m'explique :

Les personnages vont être , à tour de rôle, le ou la coupable, impossible d'y échapper. Chacun a une part d'ombre,

ou parait trop clean, les suspicions vont grandir peu à peu. Des situations très dures, psychologiquement difficiles vont

se succéder. Mais là est tout l'art de karine giebel, car le voyeurisme, l'insoutenable sont justifiés. Pas de scène gratuite et sans

intérêt, tout est utile, pesé avec soin. Comme un puzzle, chaque pièce à son unique place. Comme je vous le disais plus haut, ce

roman est addictif, d'une part pour les questions qu'il donne à se poser et aussi pour l'immertion que le lecteur ressent

à se mettre à la place de chacun des personnages. Parfois on a envie d'en aider un puis c'est un autre qui suit ...

Les liens du sang, le pouvoir, l'amour, l'abandon de tout repère familiaux se projetent à nos yeux. L'homme peut être manipulateur,

orgueilleux et mauvais. Essayer de le comprendre est particulièrement intéressant. Au fils des pages j'ai bien senti que l'inévitable

allait arriver, que trop de questions ne pouvaient rester sans réponse.

Les cinquantes dernières pages vont être un choc pour le lecteur, les vérités plus dures les unes après les autres. Comme si nous

n'étions pas assez groggy, Karine giebel ajoute un épilogue tout en émotion.

Quoi de plus agréable de ressentir tant de souvenirs de lecture après plusieurs jours. Signe de grand roman.

Karine Giebel est la reine du thriller français, mais ça, je le savais déjà...

Un thriller qui va marquer l'année 2016.

 

" De force "  19.50€

Pour commander ce livre : envoyer un chèque à l'ordre de la " Librairie jaubert "

Allée louis gardiol

04500 riez

correspondant au prix du livre + 3€ de participation aux frais de port