9782362791857_1_m

Présentation de l'éditeur :

Elles s'appellent Magdalena, Libuse et Eva et partagent le même destin : de mère en fille elles grandissent sans père. Mais de cette malédiction, elles vont faire une distinction. Chacune a sa façon, selon sa personnalité, ses rêves, ses lubies, son parler et l'époque qu'elle traverse. Malgré elles, leur vie est une saga : Magdalena connaîtra l'annexion nazie, Libuse les années camarades et Eva la fin de l'hégémonie soviétique. Sans cesse des imprévus surgissent, des décisions s'imposent, des inconnus s'invitent. À chaque fois, Magdalena, Libuse et Eva défient tête haute l'opinion, s'adaptent et font corps. Au fond, nous disent-elles, rien n'est irrémédiablement tragique, même les plus sombres moments. Ces héroïnes magnifiques, Lenka Hornakova Civade les magnifie encore par son écriture solide et douce, brodée, ourlée, chantante. Moqueuse aussi lorsque la kyrielle de personnages secondaires - paysans, apparatchiks, commères. le requiert.


Mon avis:

" La femme " noyau central de ce magnifique roman qui m'a littéralement transporté et émerveillé comme rarement je l'ai été !

 Dès les premières pages, j'ai tout de suite senti que je ne lisais pas un roman ordinaire. Dans un style abouti, magnifiant

chacun des mots, tout en étant fluide, l'auteure a trouvé la bonne recette. Plaisir de lecture tout en appréciant les belles

tournures, le lecteur que je suis, à pris son pied tout au long de cette fresque familiale.

Trois femmes, trois destins croisés : Magdalena, Libuse et Eva

Reliées par le sang, ces trois femmes ne peuvent se souscrire à leur providence. La vie ne va pas les épargner, les terrasser, leur rôle

de femme va dévier de toutes trajectoires classiques.

Ce roman est plus qu'interessant sur plusieurs points de vues. "Géographiquement" Les pays traversés prennent toute leur ampleur

Historiquement" et " politiquement " !

La place de la femme dans cette société, ses choix, son travail, sa famille. Cette chape de plomb qu'elles subissaient autant

morale que physique.

La relation rendue difficile entre mère- fille, ne pas montrer trop d'amour, cela rend faible. Serrer les dents, sécher ses larmes

et continuer droit devant, ne rien montrer.

L'amour est l'essence même de ce roman, porteur de vie, porteur d'espérance.

J'espère que ce livre va avoir de nombreux lecteurs, il le mérite amplement.

Des passages bouleversants, chargés d'émotions, vont se succéder pour le plus grand plaisir des lecteurs.

Un roman qu'il est difficile d'oublier.

Un coup de coeur...