9782221188729

Présentation de l'éditeur :

Un thriller psychologique choral, librement inspiré de l'escalade criminelle du tristement célèbre Luka Rocco Magnotta et du meurtre prémédité qu'il a commis en 2012, sur la personne de Lin Jun, un jeune étudiant chinois installé à Montréal, ainsi que des crimes effroyables du tueur en série Robert Christian Hansen qui a violé et assassiné dix-sept femmes dans les environs d'Anchorage, entre 1971 et 1983.
Lorsqu'en mai 2010 le corps d'une adolescente de Juneau, en Alaska, est retrouvé aux abords de la légendaire forêt de Tongass, le capitaine de police Jake Nelson ne peut imaginer qu'il s'agit de celui de sa fille.
Deux ans plus tard, à Montréal, Luka Ricci torture des animaux et diffuse les images sur le Web. Porté par sa folie, il franchit alors une étape et assassine son amant à coups de pic à glace. Louise Beaulieu, une jeune enquêtrice borderline accro au poker, est en charge de l'affaire. Mais elle est loin de se douter qu'elle va devenir le pion d'un jeu d'échecs, manipulé par le tueur en série Daniel Singleton du fond de sa cellule.
En parallèle, à Juneau, deux jeunes filles sont découvertes en état de choc, comme pétrifiées, au bord de la route qui longe la forêt de Tongass. Sous les ordres de Jake Nelson, le lieutenant Carrie Callan prend en main le dossier et va très vite réaliser que certains secrets doivent rester enfouis à jamais. Les deux affaires finiront par se rejoindre, menant Louise et Carrie sur une seule et même piste : une terrifiante affaire de moeurs avec prostitution, pédophilie, tortures et séquestrations.


 

Mon avis :

 C'est toujours très intéressant de suivre un auteur depuis ses débuts et de le voir atteindre le  sommet du thriller Français.

Fabio Mitchelli vient tout simplement de sceller les fondations d'une grande carrière.

Oui, il avait, déjà,  la reconnaissance de nombreux libraires, dont moi, de blogueurs et lecteurs et amateurs du genre avec

"la compassion du diable ".

Reconnaissance aussi du monde de l'édition, car pour ce nouveau roman, les éditions Robert Laffont de la collection " la bête noire"

l'enrolaient pour de nouvelles aventures.

Bref, la sortie d' "une forêt obscure" repoussée plusieurs fois de suite avait attisé  ma curiosité de lecteur  de thriller.

Et puis voilà, je viens de le terminer et c'est une grande réussite !!

Ma lecture est passée par de différent stades.

Surpris, par ses premières pages où un grand nombre de personnages se succèdent. Tous sont marqués par la vie, pas un n'est

épargné ! Dur, peut-être un peu trop et j'ai eu  peur de caricatures trop prononcées. Mais l'auteur a su peser cela avec soin, juste

ce qu'il faut pour attiser l'engouement, l'appétit  avec son intrigue.

Comme pour " la compassion du diable ", Fabio Mitchelli intègre dans son thriller des serial killers qui ont existé. Ici, c'est Robert

Christian Hansen ( daniel Singleton ) et Luka Rocco Magnotta.

Je trouve que ça apporte d'avantage au récit, ça crédibilise des actes et pointe, ainsi du doigt la monstruosité de tel personnages.

Essayer de les déchiffrer et creuser leurs part d'ombres, l'auteur les soumet à sont histoire pour en faire  des éléments

essentiel, indisociable au fil conducteur de son roman.

Autre personnage, la forêt, cette maudite forêt, sombre et mystérieuse,  ce lieu ne va pas vous lâcher, ni vous épargner. Des jeunes

femmes dans des états de commotions très violentes vont être retrouvées, , sans qu'elles ne puissent dire les raisons de leurs états !

Aucun mot ne sort pour expliquer leurs situations, l'inquiétude grandit au sein de l'équipe d'enquêteurs.

Le pied, j'ai alors pris un plaisir de lecteur à la naissance de deux personnages auquel j'ai tout de suite ressenti de l'attachement :

Le lieutenant Carrie gallan et l'enquêtrice Louise beaulieu !!! ça c'est des personnages !!

Je n'ai eu qu'une envie les retrouver au plus vite. Elles apportent la touche qui rend un roman inoubliable, de la sensibilité, du

mystère, de l'émotion, et aussi un peu de folie...

Les chapitres défilent à une vitesse incroyable, la tension monte crescendo, les révélations arrivent  à points nommés... et que dire de

ses dernières phrases  qui assomment le lecteur !

On se rend compte à certain passage, de l'influence qu'a l'auteur sur un grand "roman", celui du " le silence des agneaux".

je partage complètement cette passion, je suis moi même un fan du maître Thomas harris. Cela n'est nullement gênant car l'auteur

le signale et s'en délecte de le nommer, chapeau bas.

"Une forêt obscure " se lit d'une traite, l'immertion est inévitable

C'est le  thriller de la rentrée à ne rater sous aucun prétexte, c'est addictif et très bien construit. Fabio mitchelli a encore

franchi un cap avec cette histoire hors norme qui ravira les fans du genre.

Sortie le 15 Septembre .