9782330072599

Présentation de l'éditeur :

Vera Sigall, romancière octogénaire aussi discrète qu’adulée, est retrouvée inconsciente au pied de son escalier, victime d’une chute supposément accidentelle – mais une porte dérobée de sa maison est restée entrouverte… Son ami Daniel, de cinquante ans son cadet, architecte sans illusion et mari mal aimé, est troublé par les conclusions de l’enquête. Dans la salle d’attente de l’hôpital, il fait la connaissance d’Emilia, étudiante franco-chilienne qui consacre sa thèse à l’oeuvre de la romancière. Elle était venue au Chili pour la rencontrer, sur la recommandation chaleureuse d’Horacio Infante. Cet éminent poète, ancien amant de l’écrivaine, a mystérieusement pris Emilia sous son aile.
Ensemble, la jeune femme et Daniel affrontent les secrets de la liaison passionnelle et destructrice de ces deux monstres sacrés, unis par un pacte indicible depuis plus d’un demi-siècle, et commencent à écrire la légende de leur propre histoire.
Autour du corps inanimé de Vera, telles des planètes en gravité tirant leur énergie d’une superbe étoile, chacun vient mettre en scène ses plus intimes failles et faire l’inventaire des zones d’ombre du mensonge et de la vérité, du talent et de la médiocrité, de la consécration et de l’oubli.


 

Mon avis :

    Voici un très beau livre de Carla Guelfenbein, comme toujours, l'auteur sait magner la belle littérature et une histoire prenante.

J'adore cet auteur, pire je la vénère !  j'avais par le passé découvert son oeuvre avec " Ma femme de ta vie " puis son chef d'oeuvre

" Le reste est silence ". ..lisez ce roman, une pure merveille d'émotion !

" être à distance " son dernier livre dernièrement paru chez actes sud confirme, encore une fois, tout le bien que je pense d'elle.

Plusieurs histoires vont s'entrechoquer, plusieurs époques se confondre. Le Chili en toile de fond et les années sombres de la

deuxième guerre mondiale accentuent le poids des mots employés par l'auteur. Le milieu littéraire, la poésie,  l'amour et les liens

familiaux en sont les thèmes centraux.

Le roman commence comme un livre d'enquête et il va le rester jusqu'au bout. Une mort suspecte et des écrits mystérieux

augmentent le plaisir de lecture. Mais, c'est surtout le style de carla Guelfenbein qui prend le dessus sur le reste. Elle titille

notre émotion, tout en rendant, attachants chacun de ses personnages. J'ai ralenti ma lecture juste avant son l'épilogue pour encore

plus en profiter.

Un coup de coeur total, pour ceux qui aime la belle littérature.