06 janvier 2012

Eux sur la photo de Hélène Gestern chez Arlea

Les éditions arléa 16, rue de l'Odéon, 75006 Paris Tél. 01 43 26 98 18 Fax. 01 44 07 04 88 Mél : arlea@wanadoo.fr Site : www.arlea.fr Office août 2011 En librairie le 25 août 2011 "1er Mille" Hélène Gestern Eux sur la photo 274 pages, 19 € EAN 9782869599512 Une petite annonce dans un journal comme une bouteille à la mer. Hélène cherche la vérité sur sa mère, morte lorsqu'elle avait trois ans. Ses indices : deux noms et une photographie retrouvée dans des papiers de famille, qui montre une jeune femme heureuse et insouciante,... [Lire la suite]
Posté par librairie jauber à 17:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 janvier 2012

Un refrain sur les murs de Murielle Magellan chez Julliard

Austère, engoncée dans son morne quotidien de professeur de sciences physiques, Isabelle confie ses enfants à son ex-mari pour les grandes vacances. Seule, sans la moindre activité en vue, elle est terrorisée par la perspective de l'été. Jusqu'à ce que quelques notes flottant dans l'atmosphère retiennent son attention. C'est un musicien de rue au charme troublant qui l'aborde et lui propose un marché : réaliser de menus travaux dans son appartement, en échange d'un hébergement durant tout le mois d'août. Isabelle la timorée se... [Lire la suite]
Posté par librairie jauber à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2012

L'équation africaine de Yasmina Khadra chez Julliard

Médecin à Francfort, Kurt Krausmann mène une existence ordinaire, limitée à ses allers-retours entre son cabinet de consultation et son appartement bourgeois. Jusqu'au drame familial qui va le précipiter dans le désespoir. Afin de l'aider à surmonter son chagrin, son meilleur ami, Hans, un riche homme d'affaires versé dans l'humanitaire, lui propose de l'emmener sur son voilier jusqu'aux îles Comores, pour les besoins d'une bonne cause. Au large des côtes somaliennes, leur bateau est assailli par des pirates. Kurt et Hans sont... [Lire la suite]
Posté par librairie jauber à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2012

Les souvenirs de David Foenkinos chez Gallimard - Blanche

Il pleuvait tellement le jour de la mort de mon grand-père que je ne voyais presque rien. Perdu dans la foule des parapluies, j'ai tenté de trouver un taxi. Je ne savais pas pourquoi je voulais à tout prix me dépêcher, c'était absurde, à quoi cela servait de courir, il était là, il était mort, il allait à coup sûr m'attendre sans bouger. Deux jours auparavant, il était encore vivant. J'étais allé le voir à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre, avec l'espoir gênant que ce serait la dernière fois. L'espoir que le long calvaire prendrait fin. Je... [Lire la suite]
Posté par librairie jauber à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 janvier 2012

En mémoire de la forêt de Charles T. Powers chez Sonatine

En Pologne, quelques années après la chute du communisme. Lorsqu'on retrouve le cadavre d'un homme dans la forêt qui entoure le petit bourg de Jadowia, Leszek, un ami de la famille du disparu, décide de faire la lumière sur cette affaire. Il comprend vite que cet assassinat est lié à l'histoire trouble du village. Mais dans cette petite communauté soudée par le silence, beaucoup ont intérêt à avoir la mémoire courte et sont prêts à tout pour ne pas réveiller les fantômes du passé. L'ère communiste a en effet laissé derrière elle... [Lire la suite]
Posté par librairie jauber à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 janvier 2012

"Longtemps, j'ai rêve d'elle" de thierrry cohen(flammarion)

          "Longtemps, j'ai rêve d'elle" de thierrry cohen(flammarion) C'est une histoire d'amour entre un homme et une femme rongés par la solitude. L'homme seul est Jonas. Réservé, intègre, il refuse de se compromettre dans des histoires sentimentales sans lendemain. Il attend celle qui lui est destinée et qui, parfois, lui apparaît en rêve. La femme seule est Lior. Trop romantique, elle s'est toujours fait avoir par les hommes et a fini par renoncer à l'amour. Elle tient compagnie et... [Lire la suite]
Posté par librairie jauber à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]