13 mai 2017

Chronique : " Les vivants au prix des morts " de René Frégni chez Gallimard

Présentation de l'éditeur : Lorsque le douzième coup de midi tombe du clocher des Accoules, un peu plus bas, sur les quais du Vieux-Port, les poissonnières se mettent à crier : «Les vivants au prix des morts!» Et chaque touriste se demande s'il s'agit du poisson ou de tous ces hommes abattus sur un trottoir, sous l'aveuglante lumière de Marseille... À Marseille, René n'y va plus que rarement. Il préfère marcher dans les collines de l'arrière-pays, profiter de la lumière miraculeuse de sa Provence et de la douceur d'Isabelle. Il va... [Lire la suite]
Posté par librairie jauber à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 août 2016

Les Prix du salon "la ruche des mots 2016 " librairie jaubert, Riez-la-romaine 7 Août 2016

   Quatre prix littéraires ont été décernés le jour du salon. Ces prix ont été attribués par de grand lecteurs de la librairie Jaubert, les  organisateurs du salon n'intervenant pas sur les votes. Voici les lauréats : Prix la ruche des mots 2016, catégorie roman : Lenka Hornakova civade avec " giboulées de soleil" chez Alma éditeur       Prix la ruche des mots 2016 catégorie Polar : Olivier Descosse avec " La liste interdite " éditions J'ai lu         Prix la... [Lire la suite]
17 mai 2016

" Printemps du livre et de la musique " Dimanche 22 mai à Saint Julien d'Asse

Dimanche 22 Mai à Saint julien d'asse dans le 04 :1er salon du livre" Printemps du livre et de la musique " Organisé par la librairie jaubert et l'association Julien Avec la présence de René Frégni , Parole Editions, Jack Meurant, Marie lebly, Marie clauwaert, Berthe pelestore Ravel, Jean-pierre Vaissaire-auteur, Marie pierre Aiello, franck-alexandre rozet, Jean Darot voici quelques chroniques sur des auteurs présents : http://librairiejaubert.canalblog.com/archives/2016/02/11/33355161.html ... [Lire la suite]
11 février 2016

Chronique : " Je me souviens de tous vos rêves " de René Frégni chez Gallimard

  Présentation de l'éditeur : L'automne en Provence est limpide et bleu, ce n'est pas une saison, c'est un fruit : les touristes sont partis, la nature exulte dans une profusion de couleurs et d'odeurs. Mais si l'écrivain-flâneur célèbre avec sa sensualité coutumière Manosque et la campagne provençale, il est avant tout attentif à ceux qui vivent dans les recoins de la société, les pauvres, les fous, les errants dont il se sent frère, et dont il parle sans apitoiement. Les femmes sont aussi très présentes, les servantes... [Lire la suite]