le signe de dédale

Présentation :

Athènes, 438 avant J.-C. : Nikolidès, jeune orphelin dégourdi, préfère son apprentissage chez Marcidon, le potier, aux cours de Lycomède, son maître d'école.  Un jour, Marcidon est enlevé et son atelier dévasté. Que cherchaient ses ravisseurs ? Le dévidoir fabriqué par Dédale des siècles auparavant, qui a servi à Thésée pour dérouler le fil d'Ariane, et qui conduirait au trésor de Dédale.  Nikolidès découvre deux fragments du dévidoir, enterrés chez Marcidon. Convaincu qu'il doit réunir les trois fragments épars du dévidoir pour remonter jusqu'aux ravisseurs du maître potier, le jeune garçon mène l'enquête, assisté de Graséis, sa camarade de classe, et du célèbre sculpteur Phidias.


 

Mon avis :

Voici un roman très intéressant qui va ravir les amoureux de l'histoire antique .

Une très bonne intrigue, des personnages qui se révèlent petit à petit et surtout cette ambiance si particulière qui fait qu'on s'imagine bien

vivre avec le jeune Nikolidès cet Athénien assoiffé de vérité.

Je pense très sincèrement que ce roman pourrait plaire à nos grands ados. Le savoir de l'auteur sur cette époque ainsi que le lieu

compléteront  bien les cours .

 

De plus Florence Bremier sera présente à notre salon du livre du 10 Août.