9782355842894_1_m

Présentation :

Le serial killer le plus dangereux de tous les temps est parmi vous mais seule une personne le sait... Sur dix-huit mille assassinats par an aux États-Unis, seulement deux cents sont le fait de tueurs en série. Aussi les forces de police ne privilégient-elles que rarement la piste du serial killer. Lorsque quatre homicides sont commis en quinze jours à New York, selon des modes opératoires complètement différents, personne ne songe à faire un lien entre eux. Personne, sauf John Costello. Documentaliste au City Herald, et obsédé par les serial killers, celui-ci découvre en effet que ces meurtres ont été commis à la date anniversaire d'un meurtre ancien, oeuvre à chaque fois d'un tueur en série célèbre, selon des procédures rigoureusement identiques jusque dans les moindres détails. Y aurait-il dans la ville un serial killer qui s'inspire de ses prédécesseurs et leur rend ainsi un funèbre hommage ? En compagnie de Karen Langley, une journaliste du City Herald, et de Ray Irving, détective du NYPD, John va se livrer à la traque de cet assassin très particulier, à l'intelligence aussi fulgurante que morbide et à la virtuosité impressionnante. Bouleversant tous les clichés de rigueur, R. J. Ellory transfigure ici totalement le genre du roman de serial killer, dont on pensait pourtant avoir fait le tour, en lui insufflant un souffle complètement nouveau, comme seuls les très grands écrivains savent le faire. Avec le formidable sens de l'intrigue, des personnages, du suspense et le pouvoir d'émotion qu'on lui connaît, il nous donne ainsi le roman définitif sur le sujet.


 

Mon avis :

    Je ne prend pas trop de risques en vous disant que ce thriller va marquer les esprits !

C'est le meilleur thriller de cette rentrée, de cette année et même plus !!

Comme d'habitude, je ne vous révélerai rien de cette intrigue... que mon ressenti... mes sensations.

Le pied !! Eh, oui, j'ai pris mon pied en lisant ce roman, pour plusieurs raisons :

Il regroupe plusieurs sérial-killers connus dont nous avons tous entendu parler, ou lu. De ce fait, Ellory avait la lourde tâche de les

confronter, les comparer et essayer de les comprendre, mince affaire, non ?

Des personnages qui vont nous en faire voir, chargés d'émotions et d'angoisses, ils sont dans l'impossibilité d'éviter leurs sentences.

Nous rentrons dans leur peau, nous faisons partie intégrante d'eux, nous souffrons avec eux....

La plume d'Ellory est toujours agréable, les mots sont choisis avec soin, les émotions en sont que plus grandes.

Les 60 premières pages sont un choc pour le lecteur, rarement l'auteur nous avait habitué à cela. Tout va trop vite, j'ai eu envi

d'appuyer sur le bouton stop, l'impression qu'il pliait le roman en 60 pages...

Mais, ce qu'il y a de plus marquant dans Ellory, est qu'il arrive à innover sur un sujet des plus exploité. Jamais je n'ai ressenti

le moindre calque, ou une ressemblance avec un autre thriller.

Dieu que cela ferait un bon film !!

Je vais classer " Les Assassins "  parmi les " Au-delà du mal " de shane Stevens, " le silence des agneaux " de Thomas Harris .....

L'amour, l'amitié, la haine, la peur, l'angoisse et une multitude de réflexions seront posées, tant psychologiques que politiques, 

formant une sacrée " pensée " sur l'être humain déviant de sa trajectoire....

Pas une fois, les rebondissements ne tomberont pas à plat, pas une fois, les personnages ne seront sans saveur.

L'épilogue est dans la continuité du reste...même s'il irritera certains.

Mon roman préféré d'Ellory, il restera très longtemps dans ma mémoire ! Chapeau l'artiste ...